plus de PHOTOs



INFOS






Première Divine Liturgie de la nouvelle paroisse
des Saints Irène la mégalomartyre et
Païsios l’Athonite au sein
de la Sainte Métropole de Belgique

30.09.2017

Ohain - La première Divine Liturgie de la nouvelle paroisse créée dans la région sud de Bruxelles a été célébrée par Son Eminence le Métropolite Athénagoras de Belgique et Exarque des Pays-Bas et du Luxembourg, après la la bénédiction des eaux.

 La paroisse a été fondée juste en dehors de Bruxelles pour combler les besoins des Orthodoxes du Brabant Wallon, une région d’une certaine importance puisqu’elle englobe la fameuse ville estudiantine francophone de Louvain-la-Neuve où étudient plusieurs étudiants orthodoxes de Grèce et d’ailleurs.

 La paroisse a été dédiée à la Sainte mégalomartyre Irène et à Saint Païsios l’Athonite. Sainte Irène a été choisie en honneur de Mme Irène Megens, journaliste en Belgique, retraitée, qui a beaucoup offert à la Métropole et Saint Païsios est l’accomplissement d’un vœu personnel de Son Eminence.

 A la fin de la Divine Liturgie, le Métropolite Athénagoras de Belgique a parlé de la vie des deux grands Saints, du martyr de Sainte Irène et à l’enseignement vital pour l’homme moderne de Saint Païsios.

 Il remercia vivement l’évêque catholique-romain, Mgr Jean-Luc Hudsin, présent, et les prêtres de la région pour leur grande aide et leur soutien. Il faut souligner que la paroisse est une ancienne petite chapelle catholique-romaine qui a été cédée à la Métropole de Belgique pour plusieurs années, ce qui prouve l’importance des contacts et des relations étroites avec les autres confessions.

 Il remercia également tous les prêtres et diacres qui ont participé à cet événement historique de l’Eglise locale : le Recteur de la paroisse, Rd Protopresbytre du Trône Œcuménique Evangelos Psallas, ses partenaires qu’il a réussi à réunir autour de lui et le monde qui a partagé la joie de la Métropole.

 Précisons qu’à la Divine Liturgie, outre les Orthodoxes, étaient également présents des habitants de la région, membres d’autres confessions, qui étaient attachés à la chapelle et voulaient voir avec une vive curiosité la signification du changement d’une paroisse catholique-romaine en orthodoxe. Ceci est un exemple vivant du caractère missionnaire des Diocèses du Trône Œcuménique.




© 2004-2017 - Orthodox Archdiocese of Belgium - Ecumenical Patriarchate

MENU