Benelux logo
Greek logo

Conférence Episcopale Orthodoxe du Benelux

Décision de la IVe Conférence Panorthodoxe Préconciliaire

Au mois de juin 2009, la IVème Conférence Panorthodoxe Préconciliaire, réunie au Centre Orthodoxe du Patriarcat Œcuménique à Chambésy, à laquelle toutes les Eglises orthodoxes autocéphales étaient représentées, a examiné la question de l’organisation canonique de la Diaspora orthodoxe.

Il a été constaté que toutes les Eglises Orthodoxes locales expriment la volonté unanime que le problème de la Diaspora Orthodoxe soit résolu le plus rapidement possible et que celle-ci soit organisée conformément à l’ecclésiologie orthodoxe, à la tradition et la praxis canoniques de l’Eglise orthodoxe.

Il a été aussi constaté que durant la présente phase il n’est pas possible, pour des raisons historiques et pastorales, de passer immédiatement à l’ordre canonique strict de l’Eglise sur cette question, c’est-à-dire la présence d’un seul évêque par lieu. Pour cette raison, elle est arrivée à la conclusion de proposer la création d’une situation transitoire qui préparera le terrain pour une solution strictement canonique du problème, sur la base des principes et des directives définis ci-dessous. Cette préparation ne devra pas excéder la date de convocation du futur saint et grand Concile de l’Eglise orthodoxe, de sorte que celui-ci puisse procéder à une solution canonique du problème (bien que cette période soit aujourd’hui dépassée).

La IVème Conférence Panorthodoxe Préconciliaire a proposé que, pour la période transitoire nécessaire à la préparation de la solution canonique de la question, soient créées dans 13 régions définies des «Conférences Episcopales» réunissant les évêques canoniques de chaque région, qui continueront à être soumis aux mêmes juridictions canoniques qu’aujourd’hui. Ces Conférences Episcopales seront présidées par le premier parmi les prélats relevant de l’Eglise de Constantinople et, en l’absence de celui-ci, conformément à l’ordre des diptyques. Elles auront un Comité exécutif formé des premiers hiérarques des diverses juridictions qui existent dans la région.

Ces Conférences Episcopales auront la responsabilité de veiller à manifester l’unité de l’Orthodoxie et à développer une action commune de tous les orthodoxes de chaque région pour remédier aux besoins pastoraux des orthodoxes vivant dans la région, de représenter en commun tous les orthodoxes vis-à-vis des autres confessions et l’ensemble de la société de la région, de cultiver les lettres théologiques et l’éducation ecclésiastique, etc. Les décisions sur ces sujets seront prises à l’unanimité des Eglises représentées dans la Conférence Episcopales de la région.

Une première réunion des évêques orthodoxes ayant des paroisses dans le Benelux (Belgique, Pays-Bas et Luxembourg) s’est tenue le 23 juin 2010, à Bruxelles, à l’invitation et sous la présidence de Son Eminence le Métropolite Pantéléimon, alors encore Métropolite de Belgique (Patriarcat Œcuménique). Le 23 juin 2010 est par conséquent le jour de la création de la Conférence Episcopale Orthodoxe du Benelux. La concertation des évêques orthodoxes permet de manifester plus clairement l’unité de l’Orthodoxie dans le Benelux et de la fortifier.

Dans son allocution inaugurale, Mgr Pantéléimon, ancien Métropolite de Belgique (Patriarcat Œcuménique), déclara: ‘En vérité, il n’y a, théologiquement et sacramentellement, qu’une seule Eglise Orthodoxe et par conséquent nous devons collaborer et nous coordonner pour répondre d’une seule voix aux problèmes pastoraux de notre société, démontrant la richesse de l’Orthodoxie’.