Benelux logo
Greek logo

Paroisse de Sainte Barbe à Liège

Rue du Potay, 5 - 4000 Liège

  • Langue liturgique: Grec, Français et Roumain
  • Date de création: 1965
  • Site:
  • Εmail: [email protected]

Adresse de l‘église: Rue du Potay, 5 – 4000 Liège

Recteur: Archiprêtre Nikolaos Palamianakis. Adresse: Rue Sainte Walburge 316 – 4000 Liège. Τél. +32.498/52.83.52. E-mail: [email protected].

Horaire des offices:

Vêpres: chaque samedi et veille de célébration de la Divine Liturgie de 16h30 à 17h00.

Mâtines et Divine Liturgie: les Dimanches et grandes fêtes 8h45 -11h30, les jours de semaine 8h45-10h30.

Bénédiction des eaux: le premier samedi de chaque mois

Supplications à Ste Barbe: le troisième samedi du mois, à 16h30.

Langues des Offices: Grec, Français et Roumain.

Bureau: tous les mercredis de 14h30 à 16h00

Chantres: messieurs Gavriïl Xygkaki, Ioannis Koufops et Ioannis Kontakis.

Sacristain: messieurs Adam Tsakirakis et Evangelos Zoïs.

Conseil paroissial: Archiprêtre Nikolaos Palamianakis, Messieurs Nikolaos Dimitriadis, Athanassios Kokkinis, Christos Sanidas, Adam Tsakirakis, Georgios Ikonomakis, Dimitrios Lianopoulos

Fabrique d’Eglise: Archiprêtre Nikolaos Palamianakis, , Messieurs Christos Sanidas, Christos Styliaras, Georgios Oikonomakis et Adam Tsakirakis.

Sainte confession: une date est déterminée une fois par mois et suivant rendez-vous ave le père spirituel.

Responsable Jeunesse: Archiprêtre Nikolaos Palamianakis

Représentant Jeunesse: Michaïl Palamianakis

Catéchisme: tous les dimanches après la fin de la Divine Liturgie et sous la responsabilité  des prêtres

Etude des Saintes Ecritures: tous les premiers samedis du mois à 16h30, sous la responsabilité du Archiprêtre Nikolaos Palamianakis.

Caisse d’Entraide: sous la responsabilité de Mme Palagia Sergaki.

Editions de la paroisse: Catéchèse Orthodoxe.

Salle paroissiale: Après la Divine Liturgie, du café est offert par les Dames de la Caisse d’Entraide.

Autres activités: Aide aux affligés et aux nécessiteux.

PAROISSE DE SAINTE BARBE – LIÈGE

De grecs se sont installés en Belgique en deux différentes périodes. La première période  remonte bien avant l’année 1920, et la seconde commence à partir de l’année 1955. En cette deuxième période a été fondée la Paroisse Orthodoxe Grecque de la région de Liège. Évidemment,  des grecs ont certainement occupé la région avant 1955, et d’ailleurs, à différentes époques plusieurs étudiants grecs s’étaient inscrits dans la très célèbre université de la ville.

Une Paroisse grecque structurée apparaît à Liège le 10 Novembre 1957, lorsque l’Archevêque de l’époque Athénagoras Kavadas de Thyateire, y désigna comme vicaire l’Hiéromoine Damaskinos Michalas. Les fonctions consulaires à Liège étaient exercées par M. Aristotelis Drakoulis, connu de tous dans la communauté grecque.

La collaboration de ces deux personnes permit à ce que l’église de Saint Alexandre Nevsky, à la Rue du Laveu 80, de la Juridiction de l’Exarchat des Paroisses de Tradition russe d’Europe occidentale (Rue Daru) soit mise à la disposition du prêtre grec les dimanches et autres jours fériés de l’année, de 7h à 10 h du matin,  et ensuite utilisée par les Russes.

Vers la fin de l’année 1960, l’Association des Mineurs de la région de Liège plaça en location l’habitation située au 1 de la rue de l’Aumônier. Le rez-de-chaussée, transformé en lieu de culte fut consacré à Sainte Barbe, la Sainte Patronne en Belgique des charbonnages. Ce n’était pas par hasard puisque pratiquement tous les paroissiens mâles de l’époque étaient des mineurs de fond. Le premier et le deuxième étage de l’habitation furent utilisés comme bureaux et logement du prêtre.

L’Archimandrite Damaskinos et M. Aristotelis Drakoulis mènent un vrai combat, courant de maison en maison, visitant des hôpitaux, des prisons, des nécessiteux. Qui pourrait oublier, au cours de la longue grève fin 1960 à début 1961, le p. Damaskinos qui visitait les fidèles et distribuait des vivres à ceux qui étaient dans le besoin ?

En 1963, cette paroisse dépendait de l’Archevêché de France. Au printemps 1964, sous la suggestion du Métropolite Meletios de France, en collaboration étroite avec le vicaire épiscopal en Belgique, l’Archimandrite Panteleimon Kontogiannnis, l’Archimandrite Damaskinos Michalas et grâce à l’infatigable intérêt du prêtre de l’église catholique de Sainte Marguerite, p. Jean Michel, est cédée à la paroisse grecque de Liège l’église catholique du couvent des sœurs Carmélites, aujourd’hui école, sise rue du Potay 25, près de l’établissement pénitentiaire de Liège. L’Evêque catholique de Liège de l’époque, Mgr Van Zuylen, non seulement a accepté avec bienveillance la concession de l’église, mais y était même très favorable.

La première Divine Liturgie a été célébrée par le Métropolite de France, Mgr Meletios, qui a remercié tous ceux qui avaient contribué à ce que l’église soit cédée.  Le p. Damaskinos est tombé gravement malade suite à un accident cardio-vasculaire en octobre 1970. Le 25 décembre 1970, il célébrait la dernière Divine Liturgie à l’église de Ste Barbe et partait ensuite en Grèce où il décédait quelques années plus tard, dans un train le conduisant de Kyparisia à Pyrgos du département d’Elide.

Le Métropolite Emilianos Zacharopoulos de Belgique veilla à son remplacement et nomma, le 29 mai 1971, comme recteur de la paroisse le père Vaïos Sanidas, originaire de Neapolis de Thessalonique, diplômé de l’école ecclésiastique Sainte Anastasia de Chalcidique.

Bien entendu, aujourd’hui à Liège tous les charbonnages ont cessé leurs activités, les chrétiens exercent d’autres métiers et se distinguent continuellement dans la société belge.

En 1995, le père Vaïos Sanidas, deuxième prêtre de la paroisse de Ste Barbe de Liège, est subitement confronté à des problèmes de santé et part à la retraite. Il est remplacé par le père Georgios Mavrogiannakis, qui desservira la paroisse jusqu’au début de l’année 2005.

La même année, suite à la proposition de Mgr Panteléimon, le père Nicolaos Palamianakis entre en fonction ; il provient de la Cathédrale des Saints Archanges de Bruxelles  où il avait servi durant trois ans.

Les efforts du nouveau prêtre pour la reconstitution de la paroisse sont importants et constants. Dans le cadre des activités pastorales, débutent des catéchèses d’enfants et d’adultes ; des visites pastorales aux maisons, dans les établissements carcéraux et dans les hôpitaux ; la parution d’une revue religieuse. Très vite, les chrétiens se rassemblent autour de leur prêtre et la paroisse devient un oasis spirituel de la région, où tous accourent avec envie et enthousiasme. En 2014, on organise une collecte de médicaments, de nourriture et de vêtements destinés à être acheminés en Grèce. Des homélies, des discussions spirituelles, des rencontres et des confessions sont organisées dans le cadre de la paroisse.

Le résultat fut que la paroisse de Ste Barbe à Liège devienne au fil du temps un lieu de repos. L’image de l’Orthodoxie fut rehaussée dans l’esprit des personnes, orthodoxes ou non, grecs ou pas, de manière à augmenter la fréquentation de l’église.

La présence de fidèles d’autres nationalités introduisit l’utilisation de diverses langues dans la célébration de la Divine Liturgie, de manière à permettre d’établir la contact avec ces personnes d’origines diverses.

Parallèlement ont été tissés des liens d’amitié avec l’Église Catholique. À plusieurs reprises, le prêtre a été invité à parler à la radio catholique. D’autre part, des relations ont été créées avec les autorités locales, ainsi que les écoles. Les visites de l’église par des groupes d’élèves, d’étudiants et de personnes âgées sont fréquentes. Dernier honneur en date, la présence, à la fête paroissiale de 2017 présidée par le Métropolite de Belgique Mgr Athénagoras., du Gouverneur de la Province de Liège.

Seul bémol pour la paroisse de Liège, la diminution de la fréquentation de l’école grecque. Les enseignants y sont trop peu nombreux.

En vérité, les efforts du prêtre dans la vigne de notre Seigneur continuent sans cesse. L’intérêt, les soucis et surtout les prières sont chaleureuses et incessantes, en gardant toujours espoir en la philanthropie et l’aide de notre Saint Dieu qui comble tous les manquements.

CLERGE
Archimandrite Damaskinos Michalas : 1957 – 1970
Prêtre Vaïos Sanidas : 1971 – 1995
Prêtre Georgios Mavrogiannakis : 1995 – 2005
Archiprêtre Nikolaos Palamianakis : 2005 – …

Recteur:

Archiprêtre Nikolaos Palamianakis

Τél. +32.498/52.83.52.

E-mail: [email protected]