Benelux logo
Greek logo

Actualité

Communiqué de la Commission des Représentants des Églises Orthodoxes auprès de l’Union Européenne (CROCEU)

Du 4 au 8 octobre 2018 eu lieu en Bulgarie la réunion annuelle de CROCEU (Comité des représentants de l’Eglise Orthodoxe auprès de l’Union Européenne). A cette réunion ont participé: Son Éminence le Métropolite Athénagoras de Belgique et l’Archimandrite Emilianos Bogiannou (Patriarcat Oecuménique); l’Archiprêtre Sorin Selaru et le Prêtre Georges Valcu (Patriarcat de Roumanie); Son Éminence le Métropolite Antonii et l’Archimandrite Athanasi Sultanov (Patriarcat de Bulgarie); Son Excellence l’Évêque Porphyrios de Neapolis et l’Archimandrite Nektarios Ioannou (Église de Chypre). Le Patriarcat de Moscou et l’Église de Grèce n’y étaient pas représentés cette année.

Suit le communiqué de cette rencontre:

Communiqué

Du 5 au 7 octobre 2018, s’est tenue en Bulgarie la rencontre annuelle de la Commission des Représentants des Bureaux des Églises Orthodoxes auprès de l’Union Européenne (CROCEU), suite à l’aimable invitation de Sa Béatitude le Patriarche Néophyte de Sophia et de toute la Bulgarie. Le sujet principal de la rencontre de cette année fut : « Facteurs renforçant la cohésion sociale en Europe ».

Au cours de la rencontre accueillie par le Bureau de l’Église de Bulgarie auprès de l’Union Européenne, les représentants du Patriarcat Œcuménique, du Patriarcat de Roumanie, du Patriarcat de Bulgarie et de l’Église de Chypre eurent l’occasion d’échanger leurs approches sur le sujet. Participaient également à la rencontre des officiels européens, des académiciens et des collaborateurs de l’Église Orthodoxe de Bulgarie.

Les membres du CROCEU soulignèrent que dans cette société à plusieurs facettes on ressentait le besoin croissant d’une cohésion sociale sur un plan européen, national, régional et local. Les divergences culturelles nationales et religieuses pourraient provoquer la peur de l’autre et conduire à la création de cloisons, de murs et de divisions. Sous ces conditions, les Églises en Europe se doivent de cultiver et d’être en dialogue avec d’autres facteurs sociaux, d’une part pour démontrer le rôle essentiel qu’a joué le christianisme dans la création tant de l’Europe que plus récemment de l’Union Européenne, et d’autre part pour offrir conjointement une vision complète de l’avenir de la société moderne multi-factorielle et complexe.

De manière plus précise, la cohésion sociale en Europe se doit d’être renforcée à travers un ensemble complet de politiques fiscales, budgétaires, sociales et éducatives qui auraient comme objectif ultime la réalisation du bien commun.

Point primordial, tous doivent avoir le respect pour la dignité et l’unicité de la personne humaine, fondement même du christianisme. Cette approche unique réussira à restructurer l’Union Européenne vers ce qu’elle devait être depuis le début, c’est-à-dire non pas un marché unique basé simplement sur des intérêts économiques et toujours visant à un plus grand profit, mais surtout une famille d’États avec des valeurs et des principes communs qui faciliteraient un plus grand développement pour chaque nation et pour l’être humain en général.

Samedi 6 octobre 2018, les participants visitèrent la Stara Zagora, prenant part aux cérémonies du 180ème anniversaire de la naissance du Métropolite Méthode Kusev, premier Métropolite de ce Diocèse.

Le programme devait se terminer dimanche 7 octobre 2018 avec une Concélébration Pontificale sous la Présidence de Son Éminence le Métropolite Cyprien de Stara Zagora, en la Cathédrale de Saint Nicolas et en présence de Sa Béatitude le Patriarche Néophyte. Après la Divine Liturgie, les membres du CROCEU rencontraient le Patriarche de Bulgarie et remerciaient tant Sa Béatitude que le Métropolite Antoine d’Europe Occidentale et Centrale pour leur chaleureuse hospitalité. Sa Béatitude a assuré chacun des congressistes de ses prières pour une bonne santé et un soutien dans leurs missions.

Flickr Album Gallery Pro Powered By: Weblizar